Demain + citoyen

La rupture de confiance entre la politique et la politique est grandissante en cause plusieurs raisons, dont le manque d’implication du citoyen dans la prise de décisions. La participation, la concertation, l’information sont au cœur même de notre projet. Il en est de même de la transparence, de l’éthique et de la bonne gouvernance. Le temps de la prise de décision à quelques uns autour d’une table à l’abri des regards est révolu..Nous voulons une commune où le citoyen participe et fait entendre sa voix dans la prise de décision politique. Nous voulons aussi une commune où les des élus sont transparents et sont en dehors de toutes suspicions de conflits d’intérêts.

  • Rendre accessibles et transparentes les décisions communales: retransmission en ligne des conseils communaux, rotation des conseils dans les villages, service de permanences dans les villages, publication des mandats des élus et de leurs rémunérations, publication des subventions…
  • Mettre en place des outils permettant aux citoyens et aux associations de participer à la vie politique communale : rencontres, nouveau guide de la commune, sondages, consultations populaires, concertation de la population en amont de grands projets, conseils et commissions consultatifs, financements participatifs…
  • Mettre en place des budgets participatifs gérés directement par les villages, la commission des jeunes et les conseils consultatifs.
  • Reverser une partie des rémunérations de nos mandataires (5% du salaire brut annuel) en vue de soutenir des projets associatifs, citoyens et solidaires.
  • Mettre en place des outils collaboratifs afin de faciliter les interactions et une information rapide entre citoyens et assurer le suivi de leurs demandes

Citoyenneté – Participation citoyenne

  • Création d’un panel de citoyens en partie tirés au sort, en partie sur base volontaire ayant pour mission d’examiner la déclaration de politique communale et le programme stratégique transversal et d’accompagner leur mise en œuvre tout au long de la législature.
  • Concerter la population sur les grands projets (mobilité, urbanisme, commerce…) très tôt dans le processus de conception de ceux-ci, au-delà des obligations légales.
  • Développer et démultiplier les conseils consultatifs : jeunesse, aînés, handicap, famille, associations…
  • Permettre des sondages citoyens et des consultations populaires sur des thèmes à enjeu communal.
  • Permettre aux citoyens de transmettre aux conseillers communaux des contributions écrites sur les points inscrits à l’ordre du jour des conseils communaux.
  • Promouvoir les contributions citoyennes en mettant en place des outils électroniques (signalement de dégâts, de déchets…) et prévoir un mécanisme efficace de rapportage.
  • Conclure des contrats de village basé sur un plan d’actions et un budget participatif afin d’améliorer le cadre et la qualité de vie de nos villages et de nos hameaux.
  • Création de budgets participatifs, processus par lequel la population définit avec les autorités communales la destination de sommes d’argent public à des projets de quartier, de village, dans les domaines de la sécurité routière, de l’environnement, du sport, de la culture…
  • Envisager des opérations de financement participatif en vue de compléter le financement de certains projets et de faire participer les citoyens à la conduite du projet financé.

Transparence – Information

  • Retransmettre en ligne les séances du conseil communal.
  • Organiser des séances du conseil communal décentralisées dans les villages avec un système de rotation.
  • Organiser des réunions régulières d’information et de consultations dans les quartiers et villages en présence des élus locaux et rendre publiques les conclusions.
  • Assurer la transparence en publiant de manière électronique les décisions liées à la politique communale : ordre du jour détaillé des conseils communaux, procès-verbaux détaillés, budgets, enquêtes publiques, les comptes rendus des antennes AGISCA, COPALOC, ALE, Zone de police….
  • Assurer la transparence en matière d’octroi des subsides communaux en publiant l’ensemble des subsides.
  • Mettre en place un cadastre public des mandats et des rémunérations attribués aux conseillers communaux et membres du collège communal d’Aywaille.
  • Publier les rapports des groupes de travail du conseil communal.
  • Développer des permanences des services communaux dans tous les villages en dehors des heures de guichet (en soirée).
  • Adapter les horaires des services communaux pour tenir compte des horaires de tous les Aqualiens.
  • Créer des permanences des autres niveaux de pouvoir (fédéral, région…) via mise à disposition de locaux afin d’assurer la proximité des services.
  • Elaborer une nouvelle édition du guide de la commune.

Administration – Finances

  • Construire des visions à long terme « AYWAILLE 2030 » et « AYWAILLE 2050» visant à inscrire les politiques communales dans une perspective durable, de développement équilibré et de respect du caractère rural et de l’intérêt paysager de notre commune grâce notamment à l’apport d’experts universitaires et de citoyens aqualiens.
  • Mettre en œuvre la déclaration de politique communale 2018-2024 dans un programme stratégique transversal.
  • Élaborer  un plan budgétaire et financier 2018-2024.
  •  Mettre en place un système d’évaluation des politiques locales menées par la commune.

Ethique – Devoir d’exemplarité

  • Reverser 5% des rémunérations brutes annuelles des mandataires élus ou désignés en vue de soutenir des projets associatifs, citoyens et solidaires.
  • Supprimer les jetons de présence des élus qui participent aux groupes de travail du conseil communal.
  • Mettre en place au niveau de la commune une commission de déontologie chargée de régler toutes les situations liées à des conflits d’intérêt et au code de déontologie.
  • Se soumettre à un devoir d’exemplarité, de bon exemple et d’avant-garde à tous les niveaux : environnement, performance énergétique, alimentation durable et locale, handicap, biodiversité, santé, consommation responsable, tri des déchets, charte de la diversité, charte de l’égalité des chances, charte genre, promotion des logiciels libres, travail adapté…